Péninsule de Chucuito

Imprimir

Quelques sites intéressants de cette péninsule et des zones avoisinantes

Centre Cérémonial de Tunuhuiri

Situé à 15 Km de Puno, le Centre Cérémonial Tunuhuiri offre au visiteur la possibilité de découvrir l'un des plus anciens sanctuaires de l'Altiplano. Il appartient à la civilisation Pukara et est situé sur une petite colline à laquelle on accède par un chemin empierré.

Au sommet, existe une importante place cérémoniale avec des tunnels et des embrasures en forme de niches qui servaient au culte. Sur les flancs de la colline, de nombreux monolithes de pierre taillée rendaient hommage aux divinités propres de la culture Pukara.

Village de Chucuito

Situé à 18 Km. de Puno, le paisible village de Chucuito ne manquera pas d'intéresser le visiteur par son histoire intéressante et par les vestiges d'un riche passé. Jouissant d'un microclimat privilégié, ses parages furent occupés depuis des temps très anciens. Chucuito fit partie de la civilisation Thiahuanacu. Les Lupacas en firent la capitale de leur Seigneurie. Les Incas remodelèrent le village en y installant un petit palais et un centre religieux dédié au dieu Soleil (l'Inca Uyo situé au centre même du village actuel). Les Espagnols décidèrent de donner au petit bourg le nom de "Ciudad de las Cajas Reales" (Ville des Impôts Royaux). Ils y construisirent deux églises imposantes entourées d'un mur de protection formé d'une succession de petites arches (structure typique de la zone). L'église de Santo Domingo, la plus ancienne de l'Altiplano, fut construite par les Dominicains au XVI siècle et la massive église de l'Assomption par les Jésuites pour imposer le culte catholique et la dévotion à la Vierge de l'Assomption. Située à quelques mètres de l'église, on remarque la sinistre "Croix de la Sainte Inquisition" devant laquelle les Espagnols exécutaient les récalcitrants.

Village de Platería

Ancien village colonial qui fut entièrement remodelé. Il ne subsiste quasi rien de son passé. Il fut pourtant très réputé à l'époque coloniale : principalement pour ses orfèvres de talent qui travaillaient l'argent extrait dans les mines de Laycacota (Puno).

De son glorieux passé, il ne reste aujourd'hui que l'étymologie de son nom "Plateria" (en espagnol, "Plata" signifie argent).

Plages de Perka

Situées à quelque 53 kilomètres de Puno. Prendre la route asphaltée "Panamericana Sur" jusqu'à Platería et, au kilomètre 28, dévier sur une piste de terre battue. Celle-ci conduit à la Péninsule de Chucuito en passant par les communautés de Payaya et de Siwikani. On arrive ainsi à Perka, une petite communauté qui possède de très jolies plages au bord des eaux cristallines du Titikaka. Certaines d'entre elles sont parfois battues par de hautes et fortes vagues.

Village de Acora

Acora, situé à seulement 31 kilomètres de Puno, est surtout connu dans la région entière pour ses foires.

Chaque samedi Acora est le siège d'une importante foire aux bestiaux et les dimanches, d'un marché régional haut en couleurs. Les paysans des alentours s'y réunissent pour offrir leurs produits ; le troc y demeure une pratique courante.

Acora, c'est aussi cet important village qui conserve de précieux vestiges de la présence espagnole. Ici, les conquistadors favorisèrent dès le début le développement agricole en y installant de nombreuses haciendas. Deux imposantes églises coloniales, l'une dédiée à Saints Pierre et Paul et l'autre à Saint Jean, montrent elles aussi l'importance de ce village au temps de la Colonie.

Chullpas de Molloko

Situées à seulement trois kilomètres du village d'Acora, les chullpas de Molloko témoignent de l'occupation pré incaïque du site…

Les Lupacas étendirent leur domination sur toute cette région depuis 800 jusque 1400 de notre ère.

Plages de Charcas

Située à 42 kilomètres de Puno, Charcas offre à ses visiteurs un extraordinaire paysage : combinaison de plages de sable fin et de roches gréseuses de couleur rose qui contrastent avec les bleus intenses du Lac et du ciel de l'Altiplano…

Cette succession de petites criques, enfermant chacune une plage de sable blanc protégée par d'impressionnantes structures géologiques verticales faites de roche gréseuse rosâtre, est le lieu de loisir privilégié de certains habitants de Puno. Ils viennent ici les fins de semaines ensoleillées pour profiter des bontés du site et nager dans ses eaux limpides ou même plus simplement pour goûter au plaisir d'une excursion en barque.

Villa Socca

Située à 47 kilomètres de Puno, Villa Socca invite ses visiteurs à découvrir sa splendide péninsule où la Nature et les hommes ont contribué à façonner d'insolites paysages …

Villa Socca offre aux touristes la possibilité de partager la vie de la communauté et de découvrir une grande variété d'activités diverses. Participer aux activités de la vie rurale, découvrir en compagnie de ses pêcheurs l'énigmatique île de San Bartolomé, pénétrer dans les denses roselières de totoras de Sikata et pouvoir y observer la grande variété d'oiseaux qui nichent dans ce biotope particulier… ou simplement profiter de ses plages aux galets multicolores face à l'immensité du Lac Majeur du Titikaka.

A partir de l'année prochaine, Villa Socca sera aussi l'endroit idéal d'où les visiteurs du Titikaka pourront s'embarquer pour visiter les îles du Lac. Depuis son petit port (actuellement en construction), il ne faudra qu'une heure de navigation pour rejoindre l'île de Taquile et deux heures pour atteindre l'île d'Amantani.

Inca Anatahui

Situé à 56 kilomètres de Puno, sur le territoire de la Communauté de Ccopamaya, l'Inca Anatahui est à la fois un mirador et un centre rituel sacré de la culture Inca.

Par un petit chemin empierré qui traverse la communauté, le visiteur pourra atteindre l'antique chemin inca qui lui permettra d'accéder à ses petites esplanades qui dominent le Lac Titikaka et découvrir ainsi une des vues les plus impressionnantes du Lac Majeur.

Durant l'Incanato, l'Inca présidait, depuis ce site privilégié, les cérémonies en honneur au Lac Sacré. Actuellement les "yatiris-curanderos" (prêtres - soigneurs) de la communauté, réputés pour leurs pouvoirs magiques, perpétuent les anciens rituels d'offrande au Lac depuis cet énigmatique endroit …

Pour les touristes de passage, c'est aussi l'occasion de découvrir la grande extension du Lac Titikaka du haut de ce mirador naturel qui surplombe le lac à plus de 150 mètres de hauteur.

Retour à la carte des Péninsules »