Llachon

Imprimir

Situation et Description:

La communauté de Llachon se situe sur un versant de la Péninsule de Capachica à 74 kilomètres de la ville de Puno par route. On peut aussi y accéder par voie lacustre depuis le port de Puno au moyen d'embarcations à moteur.

Llachon possède des embarcadères pour barques. C'est par eux que se réalise la majeure partie de l'activité économique de la communauté.

Le relief de l'endroit est quelque peu irrégulier étant donné qu'il s'agit d'une péninsule qui s'avance dans le lac Titikaka. La communauté possède de splendides plages de sable blanc. Elles contrastent harmonieusement avec les eaux cristallines et le bleu intense du lac navigable le plus haut du monde. Les autochtones ont utilisé efficacement les moindres accidents du terrain et les pentes des collines pour construire un ingénieux système de terrasses. Tout cet agencement rehausse encore la beauté des lieux.

Le climat y est généralement chaud durant les journées ensoleillées mais les températures enregistrent une baisse sensible à l'approche de la nuit.

Ses Gens ...

Ses habitants sont des gens simples et aimables. Leur mode de vie reste basé sur de très vieilles coutumes ancestrales. Leurs vêtements, leurs fêtes, leurs rituels sont autant de preuves de la profonde sagesse de cette millénaire civilisation andine. Ils témoignent du fait que ses habitants, de langue quechua, ont su maintenir les traditions vivantes jusqu'à nos jours.

L'agriculture, l'élevage, la pêche et l'artisanat constituent les principales activités de cette originale communauté. Il y a quelques années, ses habitants décidèrent de faire connaître aux touristes les bontés de leur terre, les beautés de leurs paysages et l'originalité de leur culture. Aujourd'hui, ils offrent aux visiteurs la possibilité de partager leur vie quotidienne, leur donnant ainsi l'opportunité de vivre une expérience unique.

Vestiges Archéologiques

Dans toute la région, on rencontre de multiples vestiges archéologiques. Les chullpas rappellent que, en ces lieux privilégiés, s'élevait une grande "citadelle - nécropole" de la civilisation Tiahuanaco.

Cette "citadelle - nécropole" couvre un territoire d'environ dix hectares, le centre se situe sur une colline, à 1,5 km au Nord de l'actuel village de Llachon. Malheureusement, sous l'action destructrice du temps et des hommes, ces imposants vestiges se trouvent aujourd'hui dans un lamentable état de conservation.

Mont Auki Carus: Mirador du Titikaka

Au sommet du mont Auki Carus, on peut encore observer un temple de forme circulaire d'environ 10 mètres de diamètre. Il demeure un témoin caractéristique de la culture Tiahuanaco.

Ce centre cérémonial, en relatif bon état de conservation, reste un lieu sacré où se vivent toujours les rites, les cultes et les offrandes à la Pacha Mama (Terre Mère).

A l'intérieur, on peut observer une pierre lisse. Elle sert aux "prêtres-soigneurs" lors des sacrifices et des offrandes. De nos jours, elle est utilisée au cours des cérémonies à caractère religieux qui se pratiquent encore ici...

Le mont Auki Carus est aussi un extraordinaire mirador naturel de par sa situation géographique. Il constitue le sommet culminant de cette péninsule qui pénètre profondément dans le Lac Sacré des Incas et des pré-Incas... De cet endroit privilégié, le visiteur jouira d'une vue extraordinaire sur l'immensité du lac.

Il pourra étendre le regard sur les rives, sur les petits villages de-ci de-là enclavés sur le haut plateau (Altiplano). Il apercevra aussi les îlots de l'archipel de Ccotos, les imposantes îles de Taquile et d'Amantani, la Péninsule de Chucuito, et enfin, à l'horizon, les impressionnants sommets enneigés de la Cordillère Royale de Bolivie. La blancheur virginale de ses pics contraste splendidement avec l'azur des profondes eaux du Titikaka.

C'est bien ici que, suivant la légende, naquirent Manco Capac et Mama Occllo, les légendaires fondateurs de l'Empire des Incas...

Retour à Péninsule de Capachica »

Retour à la carte des Péninsules »